Le fantôme de Suzuko

Éditeur HELIOTROPE
Paru le
Papier ISBN: 9782898220296 Pas en stock.
Sur commande : Délai de 5 à 14 jours ouvrables
Numérique - Epub Protection: filigrane ISBN: 9782898220302
Numérique - PDF Protection: filigrane ISBN: 9782898220319

L'action se déroule au coeur de Tokyo, entre une galerie d'art contemporain, le fleuve Sumida et le marché aux poissons de Tsukiji. Un Montréalais retourne au Japon, où son amoureuse a disparu dans des circonstances tout à fait singulières. Ainsi commence cette histoire d'amour et de deuil, un récit sur la présence des absents. Dans ce roman sensuel et déroutant se croisent une femme aux paupières incandescentes, un peintre serbe, une taxidermiste, des flamants roses et des corbeaux, une renarde et des chats sans queue.

Les libraires craquent

  • Les libraires conseillent (mars 2021) par la librairie Les libraires

    Après plusieurs mois d’absence, Vincent est de retour à Tokyo pour assister aux funérailles de Suzuko, la femme coup de foudre qui lui a fait abandonner Montréal sur un coup de tête deux ans plus tôt. Comme si les pluies froides de janvier n’étaient pas déjà assez propices à la mélancolie et au vague à l’âme, Vincent décide de s’installer dans l’appartement du quartier Sumida qu’ils ont partagé ensemble. Transi dans tous les sens du terme, Vincent erre dans la ville, croyant apercevoir à chaque détour le fantôme de sa belle. Ses amis artistes s’inquiètent pour lui, jusqu’à ce qu’il fasse la rencontre de la mystérieuse Kana lors d’un vernissage dans une galerie de Ginza.

    Superbe livre sur l’absence et la perte de repère, mais aussi ode au désir et à l’amour passionnel, ce troisième roman de Vincent Brault est une proposition littéraire comme on en voit peu au Québec. La trame principale pourrait rappeler le travail de Ying Chen et Aki Shimazaki, mais avec des influences comme Hiromi Kawakami (Manazuru, Le temps qui va, le temps qui vient) et Yoko Ogawa (La formule préférée du professeur, L’annulaire). On bascule nécessairement dans un univers où les frontières entre le réel et le rêve sont des plus troubles. L’animisme japonais y est traité avec beaucoup de doigté, ce qui fait en sorte que même les éléments les plus étranges et excentriques du récit nous semblent aller de soi, parfaitement naturels.

  • Les libraires conseillent (mars 2021) par la librairie Les libraires

    On note finalement le travail sur les dialogues, où l’auteur s’efforce de bien rendre en français « la couleur du parler » japonais, tentative inédite que je ne me souviens pas avoir vue ailleurs (et qui, passé la surprise initiale, fonctionne assez bien, dois-je le préciser). J’ai même commencé à utiliser les Kaomojis sur mon téléphone portable tout de suite après ma lecture! C’est dire!

    Une belle réussite qui vous fera découvrir une Tokyo intime et secrète. Avec une écriture et une histoire aussi exotiques, sensuelles et envoûtantes, quoi de mieux pour bien commencer le printemps à la fin du mois? Beau prétexte pour penser à la saison des cerisiers en fleurs en tout cas!
    Gabriel Guérin, librairie Pantoute (Québec)

Les libraires vous invitent à consulter

Les libraires conseillent : mars 2021

Par Les libraires publié le 1 mars 2021

L’initiative Les libraires conseillent répond à la demande des lecteurs avides de suggestions. Chaque mois, un comité formé d’une quinzaine de libraires établit, après moult discussions passionnées et passionnantes, une sélection de cinq livres. Essais, BD, romans jeunesse ou pour adultes, d’ici comme d’ailleurs, ces cinq livres sont mis de l’avant dans les librairies membres de notre réseau. Cette initiative est une belle occasion de promouvoir des livres jugés particulièrement remarquables, ai

Lire l'article

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres